Aiguisez vos oreilles pour reconnaître la rainette faux-grillon en Montérégie!

logo CIEL final 2013 petit

La rainette faux-grillon est une espèce en situation précaire, désignée tant au Québec qu’au Canada. Dans les années 1950, cette petite grenouille était présente partout en Montérégie. Aujourd’hui on la trouve principalement dans six noyaux de populations, dans des endroits qu’elle partage avec une grande diversité biologique. Les principales menaces sont les développements urbains et agricoles et… les castors, qui ennoient les habitats qu’elle utilise. Un suivi annuel est nécessaire, car le déclin est rapide et les rainettes ne survivent généralement qu’un an. Le suivi est essentiel pour assurer que les efforts de conservation de cette espèce typique de nos milieux montérégiens soient orientés aux bons endroits.

Cette rainette discrète utilise pour se reproduire des étangs temporaires, qui seront remplis d’eau seulement de mois d’avril au mois de juin. Durant la période de reproduction, qui dure environ deux semaines en avril, le jour, les mâles chante fort pour attirer les femelles. Écouter ces chorales de rainettes est la seule manière efficace de réaliser les inventaires.

Depuis 2004, l’organisme Ciel et Terre mobilise des spécialistes de l’espèce et forme à chaque année des bénévoles pour suivre l’évolution de ces populations. Le 10 mars dernier, une vingtaine de nouveaux bénévoles participaient à la formation qui les a initiés à la manière de réaliser les inventaires acoustiques dans les secteurs ciblés.

Ainsi, au cours des prochaines semaines, plusieurs groupes de spécialistes, accompagnés de bénévoles spécialement formés, se promèneront dans les secteurs où la rainette est encore présente pour écouter ses chants printanier et documenter la situation de chacune des populations.

Par Geneviève Audet, agente de l'environnement de la SCABRIC.